Home » , , , » Le film Wonder Woman interdit au Liban

Le film Wonder Woman interdit au Liban

Le BDS libanais a obtenu gain de cause.
Le groupe de boycott d'Israël a obtenu l'interdiction du film Wonder Woman sur tous les écrans de cinéma libanais en raison de la nationalité israélienne de l'héroïne du film, Gal Gadot.
Malgré l'obtention de toutes les autorisations nécessaires pour la diffusion du film, à la veille de sa lancée au Liban, le ministre de l'économie et du commerce libanais Alain Hakim a demandé au comité de Sûreté générale libanais d'interdire la diffusion du film, ce qui fut validé, cédant à la pression politique des groupes racistes anti-israéliens.

Ce n'est pas la première fois que le BDS dans son ensemble appelle au boycott de films pour des raisons racistes. Le film "Batman vs Superman" avait lui aussi fait l'objet d'un appel au boycott en raison du rôle qu'y jouait la même actrice israélienne, Gal Gadot, coupable à leurs yeux d'être israélienne, en plus d'être belle et d'avoir fait l'armée en Israël.

Dans une lettre envoyée ce mois au bureau dédié au boycott d'Israël au sein du ministère libanais de l'Economie, le BDS a souhaité informer les responsables qu'une Israélienne joue dans ce film, bientôt projeté dans les cinémas du pays. "Cette actrice a servi dans l'armée israélienne et a été couronnée reine de beauté d'Israël. Elle a aussi apporté son soutien à l'armée israélienne pendant la dernière guerre à Gaza", a écrit au ministère Abdel Malik Sukria, représentant du mouvement BDS au Liban. "Nous sommes convaincus que vous allez apporter à ce grave problème une attention toute particulière", a-t-il conclu.

Le BDS et le Liban s'illustrent à nouveau par une politique raciste.

Il ne nous reste plus qu'à aller voir le film !

Méïr Ronen - 1er juin 2017
CulturËl

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Rechercher dans ce blog

Notre page facebook

Recevez notre newsletter

Articles les + lus de la semaine

Fourni par Blogger.